Haïti (update)

Chers amis, 7 février 2010

Bonjour! Je vous communique, comme d'habitude, des informations sur l'évolution du travail d'urgence des jésuites sur le terrain en Haïti:

1.- Nous continuons à être très présents sur le terrain tout en essayant d'adapter notre action à l'évolution de la réalité du terrain

2.- Notre comité d'urgence s'est réunie vendredi dernier 5 février à 4h30 pm au noviciat jésuite de Tabarre pour évaluer notre action, voir comment est la situation sur le terrain et les nouvelles réponses à donner. Étaient présents, nos amis du SJRS-USA, Ken Gavin et Armando, Alfredo Infante directeur du SJRM-Amérique latine et Caraïbes, Ramon Almansa de Entre-Culturas, Espagne.

3.- La décision est prise de continuer le travail d'urgence tout en l'adaptant à la situation du moment; les besoins les plus urgents restent la nourriture, les tentes; la question d'hygiène et les risques d'épidémie restent très préoccupants.

4.- Il nous faut de plus en plus harmoniser notre intervention avec les agences des Nations-Unies et les différentes ong's qui sont maintenant de plus en plus présentes sur le terrain et avec de grands moyens. Des membres du comité jésuite sont envoyés à divers«clusters» pour participer à des rencontres en vue de mieux comprendre la stratégie des Nations-Unies et voir comment tirer partie pour mieux servir nos populations. L'État et la société civile haïtienne restent encore les grands absents dans tout ce travail humanitaire. On observe très peu d'Haïtiens dans les instances de décision des Nations-Unies à Port-au-Prince et dans les réunions on ne parle que l'anglais.

5.- Nous continuons notre collaboration avec OIM dans le travail de collecte de données sur les camps

6.- Une réunion extraordinaire du comité d'urgence est prévue au début de la semaine avec les coordonnateurs de Centres d'intervention pour décider ensemble les nouvelles orientations à prendre pour l'aide d'urgence

7.- Les séances de travail de la commission interprovinciale de reconstruction aidée de l'équipe du SJRM et de Entre-Culturas ont commencé. Les hommes de st-Ignace ont planché durant tout l'après-midi et une partie de la soirée du samedi pour structurer la commission, expliciter sa mission, fixer son mode de fonctionnement à partir de la lettre du P. Provincial, élaborer un calendrier de travail. Ils ont repris le boulot le dimanche 7 février de 8h à 10h30 am et de 2h30 à 7h pm. Aidé d'Armando, collaborateur à SJRM-USA, ils ont défini, après une pluie d'idées, les grandes axes d'une action de reconstruction à court, moyen et long terme à travers les oeuvres jésuites d'Haïti et élaboré des projets-pilotes prioritaires dans chaque axe. Ces projets devront commencer dans les jours qui viennent, une fois qu'ils seront approuvés par le Provincial

8.- Notre cellule de réflexion et d'action s'est réunie sur la cour du Noviciat de Tabarre à 11h am ce dimanche. Le thème qui guidait les réflexions était le suivant « Le rôle de la société civile haïtienne dans la reconstruction d'Haïti». Un petit comité de 5 personnes a été choisi pour la rédaction d'un projet de reconstruction.. Les échanges autour de ce projet se feront au cours de notre rencontre hebdomadaire du dimanche. Une conférence-débat sera organisée sur la cours du noviciat sj de Tabarre le dimanche 21 février en présence de nombreux invités et des différents médias de la capitale. Ce document sera communiqué aux décideurs politiques et autres. Des rencontres seront organisées également avec des responsables des agences de Nations-Unies pour faire entendre la voix de la population, notamment des plus pauvres, au sujet de l'aide d'urgence et de la reconstruction du pays.
9.- L'équipe du SJRM et Ramon Almansa partiront pour Ouanaminthe en vue de visiter le travail du Solidarité Fwontalyé, demain lundi 8 février. Ils laisseront le pays probablement mardi prochain. Leur présence a été d'un grand réconfort tant pour les jésuites que pour nos collaborateurs. Merci Ken, Armando, Alfredo et Ramon. Comme l'a si bien dit notre Provincial, Daniel LeBlond, dans sa lettre de nomination de la commission de reconstruction, la solidarité est et sera toujours notre force.
Je vous reviendrai très bientôt.


Bien fraternellement,
Kawas Francois, sj

Reacties

Meest gelezen

Wat deed God voor Hij de wereld schiep? Nieuw boek Nikolaas Sintobin sj - uitnodiging boekvoorstelling

Nonkel Pater: Vijf dromen van Nikolaas Sintobin - De uitdaging van de verscheidenheid

Levensles van piepklein zwaantje: video-meditatie bij begin nieuw schooljaar